Brol #19 – La voix humaine

La voix humaine, Théâtre du Parc, 25 octobre, 19h. C’était étrange d’assister à un spectacle pour lequel j’avais travaillé mais sans jamais voir le moindre morceau de ce qui se passait sur scène. C’était beau et triste, tragique puis en quelque sorte léger aussi. C’est beau de partager avec la comédienne cette douleur de l’amour qui s’en va, du moment où il faut raccrocher. De l’instant où le silence et le noir reprennent leurs droits. Sentiment d’être réunies, de partager une compréhension, une connaissance étrange de ce moment difficile et souvent méprisé où tout bascule, où les masques tombent, quand la fierté s’envole. Mais moment nécessaire, aussi. Et puis respirer. And this bitter earth, ooh may not, oh be so bitter after all.

this bitter earth
well, what a fruit it bears
what good is love
mmh, that no one shares?
and if my life is like the dust
ooh, that hides the glow of a rose

what good am I?
heaven only knows
oh, this bitter earth
yes, can it be so cold?

today you’re young
too soon you’re old

but while a voice
within me cries
I’m sure someone
may answer my call

and this bitter earth, ooh
may not, oh be so bitter after all