Brol #27 – poésie

tu es ma poésie, il a dit

tu sais le ciel

le jour qui se lève sur l’autoroute le matin

je ne remarquerais pas sa beauté

si tu ne me l’avais pas apprise

il a dit

et à chaque fois que je vois quelque chose de beau en ton absence

c’est comme si tu étais là

tu l’aurais vu avant moi

il a dit

et m’a serrée si fort

que mes os ont grincé

et mon petit coeur de souris qui faisait tictictic

puis mon amie mariée magnifique

m’a pris la main

et on a couru

à travers toute la salle

en riant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s