Brol #53 – les dents serrées

Souvent je dois tout à coup serrer les dents très fort. Elles agissent seules, je les sens se repousser avec une force insoupçonnée, elles grincent presque, mes gencives ramollissent, ma mâchoire se contracte. Je serre comme on le ferait pour contenir une colère, une humiliation, une douleur.

Mais j’inspire, et l’air glisse entre mes dents comme à travers un petit filet compact, dans un sifflement mouillé et silencieux. Il adoucit, rafraîchit l’intérieur de ma bouche. Je pousse une sorte de cri intérieur, étouffé, un peu sauvage. C’est mon amour débordant que je retiens ainsi serré. Ça m’arrive trois fois par jour ces derniers temps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s