Brol #51 – le quotidien

Il y a nos matins gris, nos soirs trop rapides, nos petites nuits.

Il y a nos semaines qui s’empilent, nos jours qui grésillent.

Notre aventure à nous : pas d’ours ou de lions, ni flèches ni carquois – parfois un lac figé ou une forêt à traverser.

On file nos métaphores de citadelles, de coquilles sacrées et de châteaux doux, de voiliers, d’avions et de chansons.

Nous sommes à la fois monde et abri, voyage et capitaine.

On lutte, on court, on pile, on patauge, on invente, on grappille. On rit de nos dents nues : on a gagné. (Mais pas vaincu)

Venise, juillet 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s